Antoine Tremblay Beaulieu


Folk, Singer / Songwriter, Punk

Solide début

En l’an 2000, Antoine se démarque comme le lauréat du concours Ontario Pop dans la catégorie auteur-compositeur-interprète et atteint les demi-finales du Festival de la chanson de Granby. En 2002, à l’âge de 19 ans, il lance son premier disque, « QUE LA FÊTE DÉBUTE ». Par la suite, il parcourt le réseau musical franco-ontarien, avec des sauts au Québec pour suivre des ateliers à l’École nationale de la chanson de Granby avec des membres de Beau Dommage et d’Harmonium. Il monte en scène à la Nuit sur l’étang, au Festival Boréal, au Centre national des arts et aux 4es Jeux de la francophonie à Ottawa.

Virage « noise »

De 2004 à 2007, Antoine trouve un puissant véhicule pour ses chansons angulaires et surprenantes avec le groupe VARGE. Ce trio voué à la déconstruction du rock acquiert très vite une solide réputation dans le milieu « indy post punk » anglophone, si bien qu’il brave les périls de trois tournées pancanadiennes. Le groupe se tape 20 représentations en 22 jours avec des déplacements de 12 heures entre les spectacles, tassé dans une fourgonnette à manger du thon et du miso tout en traversant les Rocheuses en pleine nuit. Les tapis douteux et autres lits de fortune partout au Canada ne lui sont pas étrangers.

Œuvre mûrie

Après la dissolution du groupe Varge, Antoine parachève de nouvelles compositions, puis lance en 2009 son deuxième album solo : « RIEN D’ÉTONNANT ». C’est du sérieux, une œuvre d’une facture brute qui sait s’en tenir à l'essentiel. Les arrangements sont charpentés par deux guitares sèches aux explorations éclectiques, tandis que les paroles ne pêchent pas par insignifiance, à coup de réflexions sur la communication, les attitudes piégées à déjouer, les dérapages du langage et leur effet sur les interactions interpersonnelles.

Retour en finesse

En 2016, Antoine nous revient après un temps de silence qui affûte la conscience. Voyez, dit-il « LA COULEUR DE MON CŒUR ». Ce titre dit vrai : ce troisième opus solo est assurément un acte d’intimité artistique. Ses sonorités aux tranquillités ambiguës, aux accords hypnotiques et aux rythmes recherchés composent une ambiance quasi méditative qui frôle les secrets du for intérieur. Ses paroles décortiquent avec une désarmante sincérité le désir affirmé, les sentiments écorchés, le vécu assumé, les aléas de l’amour. La réflexion colorée d’émotion s’incarne dans l’âme du son et le grain de la voix. Frémissant de force et de fragilité, cet album est présent comme un être vivant.


Title Mood

40 Larch Street, Suite 103, Sudbury, ON, P3E 5M7 | 705-885-9889 | info@cionorth.ca